Floriano Francesconi

Floriano Francesconi

L’action des deux romans se déroule sous le regard que j’imagine affable et chaleureux de Floriano Francesconi, dit Florian, propriétaire depuis 1720 d’une fameuse boutique de café sise sous les Procuraties Neuves, Piazza San Marco, dont l’enseigne, Alla Venezia Trionfante, un peu lourde à porter en pleine décadence politique et militaire, céda bientôt la place au surnom de son cafetier ; ainsi naquit ce qui allait devenir le Caffè Florian, qui fête en 2020 ses trois cents ans d’existence. Nous ne possédons hélas aucun portrait du bon Florian, mais nous savons, par des peintures d’époque, que le café, au XVIIIe siècle, se composait de deux petites salles ouvertes, correspondant aux actuels salons chinois et oriental.