Les personnages

Des modèles pris sur le vif

Il est tentant, et infiniment séduisant, lorsqu’on écrit des romans policiers historiques, de faire en sorte que les personnages que l’on imagine en côtoient  d’autres bien réels, qui marquèrent leur temps. C’est une entreprise risquée : il faut être fidèle à ce que furent ces êtres, tout en leur permettant d’agir ainsi qu’ils auraient pu le faire, si la situation s’était présentée. Prendre des risques tout en demeurant vraisemblable, autrement dit, plus facile à dire… qu’à écrire !